Vous êtes ici

Handicap et maintien dans l'emploi

Engagé dans une politique visant à promouvoir l'insertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique territoriale, le cdg69 est signataire, depuis 2008, d'une convention avec le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Objectif : répondre aux besoins des collectivités soucieuses d'intégrer des actions en faveur des travailleurs handicapés et des agents en risque d'inaptitude physique à l'emploi dans la gestion de leurs ressources humaines.

Le cdg69, partenaire du FIPHFP

En tant que partenaire privilégié du FIPHFP, le cdg69 propose aux collectivités et aux agents un accompagnement global. L'objectif est d'apporter des réponses adaptées dans les domaines du recrutement des personnes en situation de handicap, de leur intégration, de leur maintien dans l'emploi,
de leur reclassement professionnel, de la mise en place de l'apprentissage...
Le cdg69 conseille aussi les collectivités à l'accessibilité des locaux.
Pour cela, il met à leur disposition une équipe pluridisciplinaire composée d'experts du handicap, du maintien dans l'emploi, de la santé, de la prévention...

Sensibilisation, information et formation

Le cdg69 aide les collectivités à sensibiliser les acteurs (agents, responsables RH, élus) par la mise en place d'actions interactives (pièces de théâtre).
Il s'agit de communiquer aux agents la politique handicap engagée par les collectivités. Le cdg69 les renseigne également sur l’obligation d’emploi. Enfin, il les informe sur les aides humaines, techniques et financières et les différentes offres de services proposées par le FIPHFP.

Appui au recrutement de travailleurs handicapés

Le cdg69 apporte son soutien dans l’appui au recrutement et à l’intégration des travailleurs en situation de handicap à travers la convention avec le FIPHFP. Avec un objectif de 200 recrutements sur trois ans (convention 2012-2015), le cdg69 s’associe à Cap Emploi pour proposer un service complet aux collectivités affiliées et les accompagner dans la mise en place d’une politique d’intégration des personnes en situation de handicap. Le cdg69 est également associé au CNFPT Rhône-Alpes Lyon pour former des candidats en situation de handicap aux spécificités des collectivités.

Apprentissage et handicap

L'apprentissage est un dispositif de formation initiale en alternance dans le cadre d'un contrat de travail : tout en travaillant dans une collectivité territoriale sous la conduite d'un maître d'apprentissage, l'apprenti(e) suit des cours dans un Centre de Formation d'Apprentis (CFA). Les personnes en situation de handicap peuvent signer un contrat d'apprentissage quel que soit leur âge (aucune limite d'âge). La formation peut être aménagée pour être adaptée aux personnes en situation de handicap, on parle alors d'apprentissage aménagé.

Accessibilité des locaux

Le cdg69 dispose d'une expertise pour aider les collectivités à mettre en œuvre les normes d'accessibilité des locaux professionnels.

Maintien dans l'emploi

Accidents de la vie, professionnels ou privés, problèmes de santé, chacun peut être touché par une difficulté à exercer ses missions. Le maintien dans l’emploi constitue un enjeu important pour les employeurs tant au niveau financier que réglementaire.
À travers la convention avec le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), le cdg69 propose aux collectivités
un accompagnement global, coordonné et pluridisciplinaire.

Signalement et diagnostic

Le maintien dans l'emploi repose sur le signalement d’une situation d’inaptitude ou de risque d’inaptitude au poste de travail.
Suite au signalement, la chargée de mission du cdg69 rédige un diagnostic. Celui-ci est élaboré à partir d'éleménts complémentaires fournis par les services en interne si nécessaire (médecine préventive, carrières, retraite...), les partenaires médico-sociaux et techniques (ergothérapeutes, ergonomes, professions paramédicales...) et aussi avec l'employeur et l'agent concerné.
À partir de ce bilan pluridisciplinaire, l’employeur dispose d’une liste exhaustive de solutions envisageables. La chargée de mission identifie ensuite celles qui correspondent le mieux aux besoins de la collectivité et aux aspirations de l’agent, afin d’orienter la décision finale. Un plan d’actions est enfin construit avec l'agent et la collectivité. Dans le cas d’un maintien au poste ou d'un reclassement, un aménagement de poste, des formations spécifiques ou une aide au financement d'actions spécifiques peuvent être préconisés.

Accompagnement dans la mise en oeuvre des actions

La chargée de mission accompagne la collectivité et l'agent tout au long de la mise en œuvre des actions par le biais d'outils adaptés : orientation vers des prestataires, évaluation des capacités de l’agent à se former à un nouveau projet, mise à disposition d’outils de validation du projet professionnel, orientation vers les centres de bilan de compétence ou vers des centres de formation identifiés. Lorsque aucune solution n’est possible en termes de maintien au poste de travail ou de reclassement, l’agent est orienté vers les services appropriés (Maisons du Rhône, assistants sociaux, Cap emploi…).